Découverte Théorique (3)

Certains compétiteurs vont être des rookies :

  • découverte de la compétition
  • découverte de Saint André les Alpes

Même pour les non-rookies certains sont plus habitués au vol en plaine. C’est le cas des membres de Potes en Ciel.

Il est intéressant de relire (ou lire) ce document d’un très grand parapentiste.

Extrait :

Lors de mon premier vol à Saint André, j’ai fait l’aller retour à Dormillouse en 8 heures, soit moins de 13 km/h de moyenne. Pourtant, que de paysage parcourus, que de souvenir et surtout que de plaisir ! Je crois que la recherche de vitesse est bonne pour la performance mais entame un peu le plaisir du vol. Une attitude contemplative est toujours un petit sacrifice à la vitesse. Lorsqu’on vole plus vite, on dépense plus d’énergie nerveuse et on doit être encore plus endurant pour la même durée de vol. Rien ne sert de courir, il suffit de voler longtemps…

 

 

FacebookTwitterGoogle+Print